VIEILLES CROYANCES

La Petite Gazette du 10 avril 2013

QUEQUES CREYANCES

Madame Jeannine Xhenseval, de Chambralles, connaît ma prédilection pour les croyances populaires colportées depuis des siècles par la tradition orale intra-familiale. Elle m’a fait parvenir ce remarquable texte de Victor Carpentier, 1851 – 1922, ouvrier typographe, puis imprimeur à Bressoux, auteur prolixe et touche-à-tout : théâtre, vers, contes, chansons. Dans ce texte, Victor Carpentier dresse un incroyable inventaire de ces croyances populaires qui, pour la plupart, nous sont parvenues. Un immense merci à Mme Xhenseval

Mès bonès djins, hoûtez ‘ne pitite miyète

Quéquès crèyances qui dja chal rascoyî,

C’è-st-on tchap’lèt qui l’djônèsse d’oûy rèpète

E qui d’vins l’timps lès vîlès djins crèyît ;

Pruster dè sé, c’èst pûni tot s’manèdje,

Si vosse min v’hagne on v’s apwèt’rè d’l’årdjint,

On dint qui tome c’èst sène d’in-èritèdje,

Li må d’aguèsse fêt sinti l’candj’mint d’tins ;

On feû qui pète, c’èst qu’on r’çûrè ‘n’novèle.

On clå di dj’vå vis apwète dè boneûr,

S’on k’tape lès meûbes c’èst grand sène di carèle,

Coûtês creûh’lés prédihèt dè måleûr ;

Si l’tchèt passe måy si pate po-drî l’orèye,

C’èst sène di plève, di nîvaye ou d’gruzês,

Et s’lès mohètes pidjolèt-st-al nutèye

Li lèd’dimin l’timps sèrè so s’pus bê

Sondjî d’on tchèt, c’èst-ine djint qui v’trayih

Sondjî d’on tchin, c’èst peûre fidélité

Et si v’s avez quéqu’èfant qui lanwih,

C’èst sûr on sôrt qu’ine måle djint v’s a tapé.

D’on parint mwért si v’s avez quéqu’fèye sogne,

Po v’warandi, sètchîz-l’po l’gros deût d’pîd,

Si l’mureû spêye ou qui l’tchin tchoûle èt grogne,

C’èst sène di mwért ou d’on parint blèssî ;

Divant voste-ouh, si l’Avièrje s’arèstêye,

C’èst qu’onk dès vosses po l’pus sûr dihot’rè,

On hårdé vère s’on l’chève divins ‘n’tournêye

I speûz’rè ‘n’ vève li djônèt qui l’atrap’rè

Si vos baguez, åyîse todi bin sogne,

Po bèni l’tchambe d’î pwèrter l’pan èt l’sé.

S’on s’twètche li djambe, fåt qui l’ci qu’èl ripogne

N’åye nin k’nohou si vrêye pére po v’rifé

Qwand ‘ne djolèye kimére rèsconteûre ine bossowe,

C’èst qui s’galant vinrè sûr å radjoû,

Et d’vant d’dwèrmi, po l’sondjî cisse djône sote

Hin’rè d’zeû s’tièsse lès tchåsses a mètou

Li blanc Vinr’di, li ci qui magne dèl tchår,

Atrape dès clås, des balncs-deûts, des pocrês,

Al sint Mèdå s’i ploût måy, c’èst pus qu’råre

Qwand n’tome nin d’lêwe sî saminnes a sèyê ;

Ine fèye qu’on veut r’lûre ine siteûle a cowe,

C’èst sène di guère, di toûrmints èt d’grands mås,

Sèrez vos ouh qwand v’rinteûr’rez dèl rowe,

Di sogne qui l’diâle n-amousse è vosse låvå !

Qwand on djône ome va sètchî dèl milice,

S’il a ‘ne ham’lète, i pougn’rè sûr on hôt

Traze djins al tåve ni s’acwèrèt qu’dès d’vises,

Po lès macrales on s’deût sègnî treûs côps ;

Si l’hintche orèye tchante on v’kidjåse å mêsse,

Ou si c’èst l’dreûte, c’èst totes lès chances qu’on v’keû,

Djôye èt boneûr qwand l’critchon tachante èl êsse,

Ou qu’lès arontches fèt leû nid d’zos vosse teût ;

Come vos-oyez c’èst tos vîs bwègnes mèssèdjes,

Qui, d’atoumance, ont quéquefèye arivé,

S’on î creût co d’vins saqwant manèdjes,

I sont-st-a plinde co pus vite qu’a blåmer ;

On s’moque asteûre dès diâles èt dès macrales,

Dès Påcolèts come dès måvas èsprits,

Et s’on troûve co po-z-î creûre dès bouhales,

Mès bonès djins, hoûtez-m’, ci n’èst nin mi !

Et mon estimée correspondante a eu la bonne idée de préciser la traduction de certains mots de ce texte car, en effet, ils sont d’un usage plus rare :

Bouhale : personne stupide

Ham’lète : membrane fœtale qui recouvre la tête du bébé

Låvå : rez-de-chaussée

Pocrê : orgelet

Påcolèt : diablotin

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s