LES VERTIGES DU PASSE S’EDITENT ENCORE EN MAI…

Outre l’intérêt que vous manifestez pour La Petite Gazette, la série d’articles des Vertiges du Passé consacrés aux chapelles de notre belle et riche région, si j’en crois vos courriers et chapelle couverturevos réactions, vous a également intéressés. Aussi ai-je décidé de rassembler la présentation de ces 25 chroniques consacrées aux chapelles d’Ardenne, du Condroz, de Famenne et d’Ourthe-Amblève dans un ouvrage (17 X 24 cm) de près de 180 pages, illustrées de 80 reproductions de cartes postales anciennes et devenant ainsi le deuxième ouvrage de la série « Vertiges du Passé ».
Nos terres comptent un nombre impressionnant de chapelles dont l’inventaire retient régulièrement l’attention des chercheurs. La tâche est difficile…
Les chapelles, les calvaires, les croix de carrefour, les croix d’occis, les potales… tous ces témoins de la piété de nos aïeux sont là pour rappeler l’influence prépondérante de l’Eglise dans le quotidien des populations rurales.
Très tôt des oratoires, parfois simplement faits de bois, sont dressés auprès des sources et des fontaines faisant l’objet de vieilles vénérations et dont les eaux sont réputées posséder des vertus curatives ; désormais christianisées, elles porteront le nom d’une sainte ou d’un saint. Progressivement, nos villages et nos hameaux se verront dotés de lieux de culte permettant aux paroissiens de satisfaire à leurs obligations religieuses dans des conditions plus confortables.
Se lancer à la découverte de nos chapelles, qu’elles soient minuscules ou majestueuses, abandonnées ou toujours régulièrement fleuries, en ruine ou récemment restaurées, c’est partir à la découverte d’un patrimoine chargé d’histoire, de traditions tantôt religieuses tantôt populaires et témoignant toujours des peurs, des drames, des joies et des espoirs des populations locales.
A leurs murs sont liés des pans entiers de notre histoire mais également un grand nombre de légendes, montrant à suffisance combien nos chapelles marquèrent l’imagination populaire de nos aïeux.
Vous retrouverez ainsi l’histoire, grande et petite, des chapelles de Tancrémont, Ferrières, Bomal, Juzaine, Tilff, Xhos, Erezée, Marcourt, Manhay, Nassogne, Hamois, Harzé, La Gleize, Marche-en-Famenne, Nandrin, La Roche, Lavacherie… mais aussi des tas d’autres répertoriées selon le culte qui y était rendu.
Ces visites commentées de ces monuments chargés de notre histoire régionale vous donneront un aperçu de l’incroyable morcellement territorial qui caractérisait nos contrées durant tout l’ancien régime et de l’influence extraordinaire que l’Eglise et certaines grandes familles y ont exercée. Dans une importante introduction à cet ouvrage, je tente de vous éclairer sur le pourquoi de pareille concentration de chapelles sur un territoire si limité, mais également sur le rôle qu’y a joué Charlemagne, par exemple, et sur l’action prépondérante des grands monastères et des célèbres abbayes.
Ce livre est sorti des presses des éditions Dricot au début du mois de mai 2016. Si vous souhaitez l’acquérir,  il vous suffit de verser la somme de 20€ sur le compte n° BE29 0682 0895 1464 de P.A.C. Aywaille, avec la nécessaire communication « Nos Chapelles ». Votre exemplaire vous sera alors envoyé dans les plus brefs délais.

Une réflexion sur “LES VERTIGES DU PASSE S’EDITENT ENCORE EN MAI…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s