Tot toûrnant lès pådjes, Novèles èt coûtès istwéres par Jean-Pierre DUMONT

Lors de l’enregistrement de la partie studio de l’émission « Wallons, Nous! » du 20 décembre, sur le plateau de la Médiacité, j’ai pu retrouver un contributeur régulier de La Petite Gazette qui intervient dans la seconde partie de l’émission évoquée (voir l’article précédent), Jean-Pierre Dumont, un remarquable auteur wallon dont les propos m’ont immédiatement donné envie de découvrir et de vous parler de son nouvel ouvrage édité par Le Musée de la Parole en Ardenne, collection « Paroles du Terroir ». Quand vous l’aurez entendu, vous aurez, je le sais, la même envie pressante de le lire.

001

Dans une langue remarquablement authentique, et vous en serez convaincus en l’entendant dans l’émission, Jean-Pierre Dumont vous emmène dans ses souvenirs et ses pensées très actuelles. Il vous fera réfléchir sur la truculence du wallon tout en vous prodiguant quelques judicieux conseils : « Aprindez à viker avou vos frés walons ! Ni sayez nin d’pèter pus hôt qu’vos cous, èt tot l’s-ôtes ni vinront pus fé so vosse soû ! ». L’auteur vous mettra ensuite aux prises avec quéquès vicåreyes, d’étonnants destins, mais également à la rencontre dès pititès djins, avant de vous plonger dans l’histoire, proche ou lointaine, de nos belles contrées du Condroz, d’Ardenne et de Famenne. Rien que des faits dont la présence est toujours bien prégnante dans la mémoire collective. Vous le suivrez alors dans d’incroyables histoires de chasse avant qu’il vous entraîne à sa suite dans des voyages plus lointains où les rencontres surprenantes ne sont pas rares : il est en Bavière quand il s’entend demander s’il connaît Harzé… et de s’entendre alors raconter comment Joseph Bonmariage, après sa captivité à Ulsenheim s’est vu désigné « Bürgermeister » par les Américains : « Il a tant ovré po l’boune étinte inte lès peûpes qui lès deûs comeunes sont di’nowes djèrmales. »

Les amateurs du wallon trouveront, sous la plume de Jean-Pierre Dumont, une langue admirable, simple, authentique, à la grammaire rigoureuse et au lexique précis. Enfin, avec un indéniable souci pédagogique, l’auteur complète son recueil (148 p.) par une vingtaine de pages d’un lexique où les termes qu’il emploie sont traduits po si è cas.

On peut commander ce livre en versant 12 euros + 3 euros de port au compte  BE 78 0682 1708 2286 du Musée de la Parole en Ardenne  3 rue du Chant  d’oiseaux 6900 Marche-en-Famenne. C’est un très beau cadeau à faire et à se faire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s