LOGNE AUTREFOIS – L’EXPOSITION DE L’ETE 2018 A VIEUXVILLE

VOTRE CONTRIBUTION EST SOLLICITEE…

Le Musée du Château Fort de Logne à la Ferme de la Bouverie à Vieuxville, proposera du du 1er juillet au 31 août 2018, une exposition intitulée « Logne autrefois« .

Cet événement n’est que le premier d’un projet s’inscrivant sur plusieurs années et qui verra, été après été, un thème plus spécifiquement développé pour illustrer la vie à Logne et à Vieuxville depuis la fin du 19e siècle jusqu’aux années 1950.

Le premier volet de cet alléchant programme d’expositions à venir se donne pour but de présenter une vue synthétique et simplifiée de la vie des Lognards de jadis et de leur environnement. Le conservateur du Musée et son équipe aimeraient évoquer Logne et Vieuxville au travers d’un choix de photos ou d’images diverses, voire d’autres documents s’ils peuvent en rassembler. C’est dans le cadre de cette recherche qu’ils s’adressent à vous, lectrices et lecteurs de la Petite Gazette, avec le fervent espoir de pouvoir dénicher l’un ou l’autre cliché original, un document illustrant le quotidien de la période envisagée : article de presse, affiche d’événement, récit d’une excursion, publicité d’époque… que vous accepteriez de leur confier afin qu’ils puissent le reproduire.

Excursion à Logne 1928                                                                                                    Une excursion à Logne en 1928

Logne présente la particularité d’avoir connu très tôt un certain intérêt touristique (lié notamment à l’arrivée du train, au pittoresque de ses paysages rocheux et à la redécouverte des ruines de Logne), grâce à quoi les collections du Musée sont riches de plus de deux cents cartes postales, dont certaines remontent au tout début des années 1900. Ce n’est donc pas ce type de document qu’ils recherchent !

Voici quelques exemples, mais la liste n’est pas arrêtée définitivement, de thèmes qui seront évoqués en 2018 avant de, peut-être, être développés lors des années à venir :

  • La vie des villageois d’autrefois (l’organisation villageoise (cadastre, occupation des sols, l’église paroissiale et ses pasteurs, l’école de Vieuxville, les vieilles demeures, les moulins, les bourgmestres et les avatars de la vie communale…) + les agriculteurs, les artisans, les bergers et les bergères, les festivités du centenaire de l’indépendance, les processions, les croyances…) ;
  • Le vallon de la Lembrée, Sy, Logne, Vieuxville sous l’œil des artistes (Théâtre, Carpentier, Wolff, Heintz, Ponthier, Schepers…) ;
  •                                                                                                                Ponthier et Heintz
  • Ponthier F. et Heintz R.
  • Un siècle de découvertes et de fouilles au château fort de Logne (de 1897 à 2003);
  • La naissance du tourisme à Logne-Vieuxville (la ligne de l’Ourthe, le gué de Palogne, les touristes en excursion, les textes rédigés par les promeneurs (cf. Docteur Bovy), les guides touristiques, les premiers restaurants, les cafés et les pensions de familles, les auberges de jeunesse, la naissance du Domaine de Palogne…)
  • Le Paradis… perdu ? => Choix des plus belles vues d’autrefois et une réflexion sur le développement harmonieux de notre terroir qui pourrait comprendre un volet Nature et Histoire : mise en exergue des particularités naturelles du vallon de la Lembrée et de l’impact de l’action humaine sur ces dernières, en particulier: les pelouses calcaires <=> pastoralisme, abandon et restauration; le paysage <=> l’urbanisation et le tourisme; la rivière <=> son usage à travers les siècles (navigation, canal de l’Ourthe, modifications de tracés…), etc.

Toutes ces pistes, toutes les infos, tous les documents relatifs à l’histoire ancienne ou récente de Logne – Vieuxville intéressent l’équipe du Musée car, comme ils le disent justement : « c’est de la matière pour le futur ». Derrière cette recherche de documents et ces projets d’expositions, la volonté annoncée est de mener le Musée au-delà de sa préoccupation première, qui est bien sûr la conservation et la valorisation du patrimoine archéologique local, et d’en faire un lieu où se concentreraient toutes les données historiques de notre localité, ensemble de gros hameaux qui ont la chance de disposer d’un impressionnant patrimoine, par rapport à leur apparente insignifiance.

Vaste et noble projet auquel vous avez la chance de pouvoir apporter votre contribution en recherchant les documents qui pourraient alimenter ce fonds. Si vous pouvez répondre à cet appel, n’hésitez pas à vous adresser à la Petite Gazette qui vous mettra en rapport avec le conservateur du Musée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s